Art scriptural Atelier d'écriture Bachelard Deux Mil Dix Neuf

Conjuguaisons

Je révisais mes tableaux de conjugaison
Le soleil fit une cabriole par la fenêtre
Et dessinait les ombres de la forêt de hêtres
Il y avait de lumière toute une cargaison

Une brise et dans le pré les marguerites dansent
Elle sont aériennes et heureuses
Ce soir la lune est magnifique
Elle va décroissante dans un coin de ciel bleu

Par un doux tour de force ils me rendent tous heureux
Les cloches sonnent leur douce réplique
La terre de joie est la semeuse
Elle joue avec mes infortunes avec mes chances

J’ai plus envie d’apprendre mes conjugaisons
Le passé le présent le futur restent imparfaits
Il eusse fallu que je le sache
Mais permettez que je l’ignore

Et dans ce silence qui dort
Et rêve à un jeu de cache-cache
Je le sais bien que je serai toujours refait
Et il reste à apprendre les déclinaisons

Mais de toutes ces leçons je fais fi
Et m’évade dans la géographie
Je m’habille d’un pagne
Et m’évade en Espagne

Je suis un guerrier Peule
Qui attaque la meule
Don qui rote de la Manche
Et cueille des pervenches

Je change de contrée
Et m’unit à l’été

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.