Art scriptural Atelier d'écriture Bachelard Deux Mil Vingt

Je vous ai rapporté ça d’un pays lointain

Bonjour cher Franck. Cela fait maintenant bien longtemps que nous ne nous sommes pas revus. Nos chemins se sont séparés alors que nous étions adolescents. J’ai eu vent de vous parfois, et c’était comme la traversée du désert, ce vent soulevait les sables et je craignais souvent la tempête. Je buvais le soir le thé en pensant à vous, et je disais aux Touaregs de vous intégrer à leurs prières. Je vous ais ramené ça d’Egypte. C’est un jeu, il se joue avec le sourire. Le plateau est de bois de tilleul et de bois d’ébène, c’est un damier de noir et de blanc, et il s’y joue des batailles. Vous en avez gagné, vous en avez perdues, vous portez vos blessures, vous perdrez encore, c’est utile à l’apprentissage, et je vous souhaite d’en gagner de belles. Les blancs sont en pierre de lune et les noirs en aragonite. Il faut de la clarté d’esprit et il faut comme en art martial renvoyer à l’autre sa propre énergie négative. La tour est haute et solide, sur sa terrasse on y voit loin, et on est vu de loin. C’est un signe de défense. Les cavaliers sont agiles et rapides pour pénétrer les lignes ennemies. Les fous sont volatiles et très utiles à apporter un peu d’humour et de légèreté à la situation. Le reine est puissante, son action peut être décisive, elle est aussi l’objet des plus grandes attaques. Le roi est statique, il peut être mis en échec, c’est une situation qui fait perdre du temps, mais tant qu’il n’est pas mat la partie n’est pas perdue. Vos pions sont de simples soldats, mais ils sont utiles à la défense et s’ils atteignent le territoire ennemi ils sont promus. Voici. Que vos batailles deviennent ludiques et utilisez votre intelligence maintenant. Ce n’est pas la seule chose que j’ai rapporté pour vous. Regardez-moi bien, je suis le miroir de vos pérégrinations imaginaires. J’ai la ride du lion, les rides du rire aux yeux, et désormais toujours et en chaque circonstance l’espoir au cœur et le sourire aux lèvres. Et c’est bien cela la partie essentielle de mon présent. Allez en paix, travaillez pour la victoire, et apprenez à perdre en quelques circonstances pour emporter la partie.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.