Atelier d'écriture Bachelard Deux Mil Dix Neuf

Envahis-moi

Première cigarette à six heures
Café clandestin
Brosse rasoir et douche
Couloirs et chambres
Aquarium des infirmières
Petit-déjeuner à neuf heures

Et puis dehors
Les herbes folles
Je me méfie des narcisses
Ces petites fleurs mauves ont l’air un peu trop fragiles
Le vieux platane, que je salue,
Et avec qui je m’enracine.

Les serres, les ateliers,
Mémoires de mon père
Et des heures où je repiquais au printemps
Les mains dans la terre

Allongé sur les racines du Lebanon
Mon regard plongé dans sa couronne
Je suis en paix

Un couple d’oiseaux forme un nid douillet
Pétale et plume dans le bec
Juste au dessus de moi
Promesse de jours heureux

Et puis cet arbre de l’hostellerie plein de grappes de fleurs
Je rosis
Envahis-moi de rose et je deviendrai vert tendre

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.