Art scriptural Atelier d'écriture Bachelard Deux Mil Vingt et Un

Derrière les brumes

Derrière les brumes le soleil se lève, donnant aux exhalaisons de la terre une couleur dorée. Les plis
de la vallée apparaissent, dans lesquels gisent parfois des sources insoupçonnées. Le brouillard
monte lentement le long de la montagne, découvrant la grotte où chante et frappe le tambour le
mystique. Les animaux saluent le jour à leur tour, courant à travers bois. Les herbes savourent
l’humidité et la lumière. C’est toutes les ressources de la vie, le sacrifice de cette nature pour que
nous nous émerveillions et que nous subsistions, la substance du divin incarné dans ce si beau
monde menacé d’extinction.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.