Anawega Art scriptural

Anawega – Feuillet six

Moi je retourne à mon foyer
C’est alors que le pasteur se présente à ma porte
Bonjour Tom
J’aurais souhaité aujourd’hui partager ton repas
Et rompre ta solitude
J’ai assez à manger pour deux révérend père Georges
J’ai apporté du pain et du vin
Soyez le bienvenu
J’ai deux ablettes
Je vais les faire griller avec un peu de sauge
Puis un trait de citron et du riz feront l’affaire
Regardez si elles sont belles
Quelles nouvelles Tom
Je suis allé chez les Kawaï leur proposer un marché pour partager mes terres
C’est très généreux
J’y ai avantage et je souhaite me rapprocher d’eux
Mais cela m’entraîne davantage que je n’aurais cru
Je mets à réchauffer le riz et je les retourne
Que veux tu dire
J’ai des rêves étranges
Et même pour tout dire des rêves éveillés
Je me demande ce qu’ils mettent dans ce calumet de la paix
En plus du tabac
Rien de plus que cette sauge que tu as oublié de mettre dans ton plat
Et du foin d’odeur
L’écorce du cornouiller
Et de la menthe
Merci pour la sauge
A quoi servent ces herbes
A purifier l’esprit Tom
Es tu inquiet
Je me sens étrangement en paix ces temps ci
Mais je n’ai aucune idée de ce dont demain sera fait
Alors c’est que quelque chose prend naissance en toi Tom
Est-ce douloureux
Légèrement encore mais ça pourrait le devenir bien davantage
Voilà pour le trait de citron
Merci c’est prêt
Viens Rabbi Yeshoua et sois notre invité
Bénis ces présents qui nous ont été faits
Amin
Amin
J’aime votre manière de nommer Notre Seigneur et de le tutoyer
J’ai appris quelques simples choses
Il prit le pain, le rompit et le donna à ses disciples en disant
Prenez et mangez en tous car ceci est mon corps
Il prit le vin et le tendit à ses disciples en disant
Prenez et buvez en tous car ceci est mon sang
Vous ferez cela en mémoire de moi
Amin
Amin
Le corps et le sang
Ce qui naît et ce qui meurt
Ce qui meurt et ce qui naît
C’est ton chemin Tom
Ce sera douloureux car des chose devront mourir
Pour laisser place à de nouvelles choses
Mais ne prends pas cela de manière trop radicale
Sinon tu te mettrais en danger
Prends le comme une transformation
Comme un changement
Mais de tout ce que je connais révérend père
J’ai bien l’impression que peu me sera utile
C’est ce que tu crois
Mais un regard rétrospectif te permettrait de voir ce qui était déjà là
J’ai créé ce présent pour les Kawaï
C’est une poupée
Elle m’a dit son nom
Anawega
Plume légère
Et elle dit qu’elle est moi-même
Elle me rappelle cette poupée rose qui était toujours dans ton berceau quand tu étais petit
J’ignorais la présence de cette poupée
Il y a bien des choses que tu ignores encore
Et il y a bien des choses qui se mettront sur ta route
Au nom de l’ignorance
Vous ne semblez pas même surpris
Je ne serais pas un homme de foi
Si l’invisible me restait insensible
Et pourtant je suis obligé de taire beaucoup de choses
Et de réduire mon discours
Car sinon beaucoup au temple ne me comprendraient pas
Mais toi tu peux beaucoup comprendre Tom
Et il te sera beaucoup demandé
Merci de ce repas
Sois sans crainte
La peur empêche l’accomplissement
Mais oui tu souffriras
Et tu devras combattre
Ton destin est singulier
Puisse t’il s’accomplir
Amin
Amin
Merci révérend père
J’ai comme une bulle d’espoir qui gonfle en entendant vos paroles
Je ne voudrais pas la voir crever
Prends soin de toi Tom
Et d’Anawega
Va en paix
Je serai à tes côtés
Viens me voir si besoin
Merci mon père
Et merci mon pair
Remercie ta paire
Et surtout pense à cette joie de l’accomplissement
Allelujah

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire