Flamenco

Il est assis sur un banc. Pas d’ici, mais d’où ? Paraît un peu perdu. Vous l’observez du coin de l’œil. Et alors ? Elle est asise sur un banc. Elle a trois gros sacs Tatie. Elle farfouille dans le premier, en sort un sac poubelle. Elle farfouille encore, trouve dans le sac poubelle du sac Tatie un sac en plastique bleu, et en sort une boîte de thon. Elle farfouille encore et encore, pendant dix bonnes minutes, mais ne trouve rien. Elle me regarde l’air un peu folle. Elle fait une grimace, détourne le regard, puis illico me regarde à nouveau. …

Il avait pour tout guide un désir téméraire

Il avait pour tout guide un désir téméraire, lorsqu’il lui déclara qu’il avait soif de ses lèvres, qu’il l’embrassait tendrement, qu’il caressait sa joue, qu’il voulait s’aventurer sous un climat tropical dans une jungle humide, qu’il voulait pénétrer son temple Inca en quête de mystères et de trésors cachés, que les cacatoès avaient beau se moquer et les singes lui jeter des cacahuètes, rien n’y ferait, contre vents et marées, il traverserait les océans. Elle lui dit sobrement qu’il avait fait naufrage.

Evasion

Lettre / comédie / amertume / maladroit / visuel / fuite / interpeller / discussion / bondir / terminer D’un geste maladroit, il porta son verre à ses lèvres et aspira la mousse, goûtant l’amertume de ce jour pluvieux et gris. Son champ visuel commençait à prendre la fuite. Que signifiait cette lettre ? Que signifiait cette comédie , ce jour sans pain, ce jour sans elle. Leur dernière discussion l’avait fait bondir hors de ses gonds, et ç’en était terminé. Elle avait exposé ses griefs et interpellé le long d’une lettre de quatre pages et expliquant pourquoi il l’avait déçue, …

Et si j’osais, là, maintenant

Et si j’osais, là, maintenant, prendre mon courage à deux mains, affronter la vie, me battre pour la justice, mettre la joie en étendard, conquérir une prairie fleurie, et passer là l’été, à contempler le soleil suivre sa course sur le monde, du Mashreq au Mahgreb, et voyager en esprit avec lui de l’autre côté de la terre.

Ticket

Blessé / demander / conducteur / cadeau / jeter / idéaliste / vieillir / soupirs / heureux / mains Comme un oiseau blessé, il demanda au conduteur s’il voulait bien lui faire cadeau de son ticket de bus. Celui-ci jeta un œil désabusé à cet idéliste. « Vous feriez mieux de vieillir un peu… » – Vous dites cela parce que vous n’êtes pas heureux… « Vous feriez mieux de faire quelque chose de vos mains, plutôt que de les tendre en quémandnt un ticket. » Il poussa des soupirs… « Je les tend pour demander du travail, mais personne ne m’en donne. »

Le texte fendu

Le texte ci-dessous a été fendu en deux. Il ne reste que la moitié gauche de la première page du roman de Jean-René Huguenin, La Côte sauvage. Saurez-vous compléter la partie droite de ce texte, de telle sorte qu’il devienne cohérent ? Il s’est approché dans le jardin à pas feutrés, s’arrête à quelques pas, regarde au loin puis se retourne ; il se glisse de manière à ce que son visage dans l’ombre s’expose aux pétales bleues des fleurs. Il saisit soudain une branche de l’arbre : la flamme vacille puis s’éteint. « Qui est là ? » dit-elle d’une voix forte Immobile, le briquet …